Et si on célébrait le mouton différemment?

10:49 PM
Eid moubarak said à tous! 
Je ne souhaite généralement pas un bon eid, une bonne année, et je suis vraiment nulle quand il s'agit de se rappeler des dates d'anniversaires: si nous sommes proches et que j'ai oublié de vous souhaiter tout le bonheur du monde, cela ne veut absolument pas dire que je ne tiens pas à vous mais plutôt que je vous souhaite toujours ce qu'il y a de mieux au monde. (la moitié pleine du verre, quoi !)

Bref, j'ai fait une comparaison dernièrement entre la façon dont on célèbre nos fêtes religieuses vs comment d'autres religions le font et mes conclusions sont un peu décevantes: des cadeaux sous l'arbre pour le nouvel an, des couleurs tout plein l'air pour le Diwali, et de la joie partout dans les cœurs.

J'avoue que les célébrations qui accompagnaient le mois de Chaâban quand j'étais enfant avec les feux d'artifices étaient particulièrement gaies, les traditions Casablancaises quant aux célébrations de l'Achoura sont très spéciales et animées également. Quant aux deux fêtes: eid al fitr et eid al adha, ce n'est pas exactement la joie pour tout le monde. 
Après avoir passé le mois à jeûner et à se plaindre de la chaleur, du boulot, de la longueur de la journée, de la faim et de tout ce qui va avec, nous sommes surtout en attente de l'annonce de l'eid pour nous réjouir d'échapper à un jour de plus. Pour certains, c'est vraiment une journée spéciale, l'occasion de faire la prière de l'eid entouré de la communauté, de voir des membres de la famille, de se réunir autour d'un bon repas. Pour plusieurs autres, ce n'est rien de plus qu'une journée ordinaire fériée, parfaite pour la grasse matinée, les retrouvailles aux cafés, et le retour aux mauvaises habitudes.


Eid al adha, c'est une autre histoire. Encore une fois, tout le monde se plaint: les hommes des prix trop chers des moutons, les femmes de la longue journée de ménage/cuisine qui les attend, les plus jeunes de n'avoir que deux jours de congé, les plus sophistiqués des mauvaises odeurs et de la saleté qui accompagnent l'événemen et les enfants de devoir se séparer de la pauvre bête. Je me demande parfois si tous les gens qui célèbrent ces eids se réjouissent parce qu'il faut, suivant les consignes de la religion, être heureux ou plutôt parce qu'il s'agit de nourriture: manger après le jeune, et puis sacrifier tout un mouton et manger beaucoup de viande.

Je suis tout à fait consciente que c'est une vraie célébration pour plusieurs personnes pour qui la viande ne fait pas partie du quotidien. Je comprends que l'être humain, de façon générale, donne une grande importance à la nourriture, même Maslow l'a compris bien avant moi: c'est l'instinct de survie. 
Je ne me moque de personne, je voudrais juste que l'on regarde les choses autrement, que l'on réalise qu'en plus de tout ceci, les fêtes religieuses sont l'occasion pour nous de nous rapprocher de Dieu, d'aider les autres, de passer du temps avec les êtres chers, ou dans certains cas de se réconcilier avec les gens et surtout de retrouver la paix en nous. Ces fêtes sont un rappel à la bonté, au rapprochement, à la générosité et au partage.

Je vous souhaite beaucoup de belles choses, et j'espère que vous penserez à commencer 
un rituel cet eid: appeler quelqu'un avec qui vous n'avez pas parlé depuis longtemps, faire un cadeau à un enfant (d'ailleurs c'est de la que vient le concept des habits de l'eid, vous pouvez remplacer ça par autre chose, mais c'est important je trouve). Bref, célébrons, chacun à sa façon, mais pas uniquement parce que nous mangeons, parce que c'est la sunna.


If you can't see it, you can't wear

11:09 PM
The fashionista in me, who also happens to be a very organized person, (or at least this is what I like to think of myself) have found the ultimate solution to closet organization. It is already fall and I should confess that I based my 'what to wear algorithm' on some very summery thoughts. Still,  I want to share my findings and maybe I can update everything once it starts raining -more seriously- and gets cold.
My algorithm is composed of three parts. Obviously it requires some serious preparation ahead, don't freak out because it can also be a fun and release all the stress of your day. We can call this part: Back to basics because it sounds so cliché and I am in that kind of mood.
What you need to do is the following:

Uniquement de la passion, beaucoup de passion

12:20 AM
Vous savez ce qu'être passionné veut dire? Qu'est-ce qui vous passionne, vous? Il est tout à fait possible que ce soit une découverte que vous n'avez pas encore eu l'occasion de faire. Si c'est le cas, vous devriez vous concentrer dessus au plus vite, il n'est jamais trop tard.
Aujourd'hui je vais vous décrire comment la passion fait de vous une personne différente, comment celà vous transforme et vous procure de précieux moments de bonheur

Je choisis le bonheur. Et vous ?

11:42 PM
Quels sont les choix qui ont été les plus durs pour vous? Avec le recul, vous ne vous apercevez peut-être pas de ces instants délicats, de ces nuits passées à raisonner le pour et le contre (la nuit porte conseil, non? Non, elle vous porte des cernes et un lendemain nul en productivité).  J’ai commencé à faire des choix très tôt dans ma vie : quand j’ai choisi de devenir ingénieure et pas journaliste, puis quand j’ai choisi de faire mes études à Akhawayn et pas aux classes préparatoires. Ensuite, le choix de me marier... Et la liste est longue. Aujourd'hui quand je pense aux mauvais choix, je ne me rappelle que du dernier restaurant où la commande de mon mari était de loin plus délicieuse que la mienne...

How I survived a month of NO BUY

11:05 PM
I had to try it. You too should consider this option. You may have heard bloggers go on 'no buy' but never really understood why... In general the reason is because they go through these periods of extensive buying and stocking on different kinds of products, so afterwards they need to take some time to just focus on what they have in order to fully use it. It makes sense in that context, but why you?

Happy first work anniversary to me !

10:02 PM
A year already, day to day...Life goes on so quickly, we don't even realize it.
I went to work today although a little sick and very tired, because I had to be working on that specific day. I had to be there to remember how it first was, to get applauds from my colleagues, to struggle and succeed, to laugh and get nervous... to live another 'normal' day at work.

Yes, work is an important shift in in one's life. Today, I don't want to tell you stuff about about my job, how much I like it, how my work environment is, how my colleagues are, and so on... I am not writing you a story (although I'd love to). Today, I am celebrating (by now, you should know how much I love to celebrate little nice and random things that happen to me).

Powered by Blogger.